Au cours du post-diplôme de l'Ésad Saint-Étienne, j'ai commencé le développement d'une série de typographies dérivées d'enseignes existantes. De l'analyse des techniques et des envies qui les ont fait naitre se dégage un ensemble de contraintes pour l'ensemble de l'alphabet.
Au-delà de l'exercice de création sous contraintes, il s'agit d'hommages, de conservations et de réactivations d'œuvres vernaculaires en disparition.
Un article dans le Azimuts 35 résume cette démarche (le télécharger).